SPF? FPS? ID?

SPF? FPS? ID?

SPF/FPS/ID Pardon? Tout ce que vous devriez savoir sur les protections solaires

L'été pointe le bout de son nez et vous voilà confronté(e)s au SPF, FPS,ID...Mais qu'est ce donc? 

Je vais essayer de démêler tout ça, pour que vous puissiez enfin choisir la bonne protection solaire. Et dans un second temps aborder les ingrédients à éviter absolument.

Alors quelle différence entre ces différents sigles? Aucune! 

SPF Sunburn Protection factor

FPS Facteur de Protection Solaire

ID Indice de Protection 

Le SPF est donc l'indice qui représente le niveau de protection d'un produit solaire. Chaque indice correspond à un pourcentage d'UVB bloqués. 

Par exemple un SPF 20 bloque environ 92% d'UVB, un SPF 30 bloque 95% d'UVB et un SPF50 va bloquer 98% d'UVB.

Une protection SPF 30 laisse passer 10% d'UVB, et c'est pour ça d'ailleurs que l'on bronze quand même. (un SPF 50 laisse passer 5% d'UVB) 

Comme vous pouvez le constater, on ne double pas le degré de protection solaire en optant pour un FPS deux fois plus élevé. 

Il y a 4 niveaux de SPF 

  • 6 à 10 : protection faible
  • 15 à 20 Protection moyenne 
  • 30 à 50 Protection haute 
  • 50 + Protection très haute

Attention il n'existe aucun "Ecran total"...Aucune protection solaire ne peut vous protéger à 100%. Et aucune ne vous dispense de vous protéger également avec un chapeau, un parasol etc. En effet, la protection solaire vous protège des UVB mais pas des ultraviolets. Même à l'ombre on se protège... 

Les crèmes solaires protègent en effet des UVB parce qu'on a longtemps accusé ceux-ci d'être responsables seuls des brulures et cancers de la peau. En principe la protection UVA est indiqué sur la crème et correspond à 1/3 du SPF. (pour un SPF 30 = UVA 10)

Les protections en dessous de 30 sont conseillées uniquement aux personnes à la peau déjà très mates et je ne saurais trop que vous conseiller de choisir une crème de jour avec un SPF tout au long de l'année. 

Mais les choses se corsent. Le SPF correspond à un facteur de multiplication du temps qui serait nécessaire pour que survienne un coup de soleil sans protection. C'est à dire qu'avec un indice 30 par exemple, il vous faudra 300 minutes pour attraper un coup de soleil qui surviendrait au bout de 10 minutes sans protection. (pour faire plus clair on peut en théorie rester 30 fois plus longtemps au soleil avec une protection SPF 30 que sans)

Pour résumer...Préférer un SPF 30 ou 50 et en remettre tout au long de la journée! 

And Now, les Ingrédients!

Je ne vais pas vous faire une liste longue comme un jour sans pain...mais quand même. Il faut savoir que certains produits solaires contiennent des ingrédients susceptibles d'être "instables" au soleil! Non ce n'est pas une blague. Certains ingrédients seraient susceptibles d'irriter la peau. Les bras m'en tombent.

À ceux là il faut rajouter les ingrédients reconnus pour être des perturbateurs endocriniens, ceux qui pourrissent également les océans. 

Alors pour vous aider voici certains ingrédients entre autres qui ne devraient pas se trouver dans une bonne protection solaire :

Octocrylène. Dicaprylyl Carbonate, Octocrylene, Methylene Bis-Benzotriazolyl Tetramethylbutylphenol, Butyl Methoxydibenzoylmethane, Hydroxypropyl Dimethicone Behenate, Methylpropanediol, Tocopheryl Acetate, Ectoin, Mannitol, Xylitol, Rhamnose,  Copper Gluconate, Acetyl Hexapeptide-1, Isopropyl Myristate, Decyl Glucoside, C20-22 Alkyl Phosphate, C20-22 Alcohols, Trilinolein, Acetyl Tyrosine, Oleoyl Tyrosine, Coco-Glucoside, Butylene Glycol, Trilinolenin, Triolein, Oleic Acid, Tripalmitin, Tristearin, Propylene Glycol, Citric Acid, Caprylic/Capric Triglyceride, Dextran, Disodium EDTA, Phenoxyethanol, Chlorphenesin...

Ne riez pas, la liste au dessus est l'étiquette d'une crème solaire vendue en pharmacie... Et donc vous pouvez si vous le souhaitez vous tartiner de pétrole, de chimie et de perturbateurs endocriniens si vous le souhaitez. Quand j'ai lu l'étiquette j'ai d'abord cru que c'était la formule pour la bombe H...

Ne serait-ce que l'Octocrylène, qui est un Filtre allergène et photo allergène! Cela signifie qu'il n'est pas adapté à l'exposition solaire, ce qui est plutôt étonnant venant d'un ingrédient entrant dans la composition d'une crème solaire. D'autre part, c'est également un perturbateur endocrinien qui est toxique pour la nature.

Pour ce qui est du dioxide de titane, oxide de zinc, l'inconvénient était leur texture et le fait qu'esthétiquement parlant c'était moyen. On se souvient tous des crèmes solaires blanches qui nous protégeaient en nous transformant en zombie. Pour satisfaire le plus grand nombre la texture de ces ingrédients a été modifiée. 

En revanche ces deux ingrédients naturels ne sont acceptés que sous la forme Non-Nano. Késako? Cela veut dire que ce n'est pas sous forme de nano-particules, susceptibles de pénétrer les couches de la peau. (à savoir qu'il faut privilégier les protections solaires en crème, huile, pate au format aérosol. Ces nano-particules pouvant être absorbées via les voies respiratoires. 

Bon nous arrivons à la fin de cet article. Mais je voulais avant de mettre le point final, préciser qu'il y a dans la nature des plantes, des baies, qui ont un SPF naturel. Comme par exemple l'huile de pépins de framboise, la carotte, l'avocat ou l'huile de coco. 

Vous pouvez aller consulter la page informations produit du merveilleux "Everybody loves the sunshine" de Living libations pour vous en assurer. 

Pour conclure donc, lisez les étiquettes, et comme toujours, si vous ne pouvez pas prononcer les mots écrits dessus n'achetez pas le produit! Et si vous ne le mangeriez pas non plus! 

Prenez soin de vous

Romy

Related Posts:

Leave a Reply

All fields are required